Sénégal : Abdoulaye Wade arrive et menace le régime de Macky Sall

Après deux jours de buzz, ponctués d’accusations mutuelles entre le gouvernement du Sénégal et le Parti démocratique sénégalais (PDS), sur la question du blocage de l’avion d’Abdoulaye Wade au Maroc, l’ex-Président est arrivé à Dakar ce vendredi, accueilli à grands fracas par une population qui avait visiblement sa nostalgie.

Cela faisait 48 heures que l’ancien Président du Sénégal, Maître Abdoulaye Wade, était attendu. Et depuis mercredi, l’ex-dirigeant a dû passer deux nuits à Casablanca, où, officiellement, il était resté bloqué pour des raisons d’autorisation d’atterrissage. Et c’est finalement ce vendredi, un peu avant minuit, que l’avion s’est posé sur le tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor.

Accueil chaleureux pour le pape du Sopi

Malgré l’heure tardive, les lieux étaient bondés de monde. Depuis l’aéroport à la permanence du PDS, en passant par Yoff, la Foire, la foule était là pour accueillir le pape du Sopi (changement, ndlr). Abdoulaye Wade s’est d’abord rendu au siège de son parti, situé sur la Voie de dégagement nord, où des milliers de militants et sympathisants l’attendaient. Devant une foule surexcitée, il n’a pas manqué de dire pourquoi il est aujourd’hui remonté contre le Président Macky Sall, par ailleurs patron de l’Alliance pour la République (APR).

Parlant de Macky Sall, Wade a indiqué que « lorsqu’il a gagné l’élection présidentielle, je l’ai immédiatement appelé pour le féliciter. Je lui ai proposé mon soutien. Je lui ai exprimé ma disponibilité à l’aider en cas de besoin. Il ne m’a jamais répondu », a déploré l’ex-dirigeant qui est allé plus loin en fustigeant les agissements de son successeur qui s’est « mis à s’attaquer à mes proches : les ministres, les directeurs de Cabinet, les chefs de Cabinet. Il s’en est pris à toutes les hautes personnalités de mon régime (…) ».

« Faire de sorte que ceux qui ont tout gâté ici, ne seront plus au pouvoir ! »

Me Wade reproche à Macky Sall d’avoir « dressé une liste pour tenter de tous les mettre en prison. Il leur a d’abord interdit de sortir du territoire. Et par-dessus tout, ce régime a fini par emprisonner certaines personnalités. Aïda Diongue, Ndèye Khady Guèye, Karim entre autres, sont en prison ». Pour l’ex-dirigeant, « ce qui est le plus poignant, c’est d’être à l’étranger et de regarder le Sénégal souffrir. Le pays souffre à cause de la pauvreté, à cause du gaspillage (…). J’ai vu les paysans souffrir, mais je vais vous montrer le droit chemin, de sorte à ce que ceux qui ont tout gâté ici, ne seront plus au pouvoir ! », a insisté Me Wade devant une foule… folle de joie.

A souligner que l’ex-dirigeant sénégalais débarque à Dakar dans un contexte qui lui est favorable, avec notamment une crise sans précédent que vivent les populations, liée à la cherté des denrées de première nécessité dont l’actuel Président avait promis « une baisse conséquente », lorsqu’il battait campagne pour la Présidentielle, en 2012. Deux ans que le commun des Sénégalais patiente, sans l’espoir de voir le bout du tunnel. Et c’est dans ce contexte que Wade débarque et promet de faire de sorte que « ceux qui ont tout gâté ici, ne seront plus au pouvoir ». reste à savoir si Macky Sall va rester les bras croisés.