Sénégal: 4 inculpations pour avoir diffusé un photomontage de Macky Sall sur WhatsApp

Quatre personnes, accusées d’avoir partagé dans un groupe WhatsApp un photomontage associant le visage du président Macky Sall au corps d’un homme nu, ont été inculpées au Sénégal. Ces individus sont poursuivis pour « diffusion d’image obscènes » et « offense au chef de l’Etat ».

Les trois femmes et un homme, tous âgés d’une vingtaine d’années, ont été emprisonnés vendredi à Dakar, au Sénégal, après qu’un juge les a accusés d’avoir participé à la « diffusion d’images obscènes » et d' »offense au chef de l’Etat », a déclaré à l’AFP Bassirou Sakho, l’avocat d’une des femmes mises en cause.

Selon les médias locaux, la police recherche une cinquième personne, actuellement en Gambie, qui pourrait être à l’origine de la confection de l’image. Il est en outre accusé d’avoir envoyé le photomontage aux autres personnes arrêtées.

L’alerte a été donnée par un membre du groupe WhatsApp qui avait informé la police, rapportent les médias locaux.

La punition au Sénégal pour l’envoi d’images offensantes varie d’un mois à deux ans d’emprisonnement avec des amendes allant jusqu’à 300 000 francs CFA (515 dollars ou 457 euros).