Seif al-Islam Kadhafi devrait être jugé en Libye

Les autorités libyennes et la Cour pénale internationale (CPI) pourraient parvenir à un accord qui permettrait de juger Seif al-Islam Kadhafi en Libye, rapporte la BBC. Le fils de Mouammar Kadhafi risque la peine de mort dans son pays.

Seif al-Islam Kadhafi face à la justice libyenne. Selon la BBC, un accord pourrait être conclu entre la Cour pénale internationale (CPI) et Tripoli pour juger le fils du dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Le procès aurait ainsi lieu sous la supervision de la justice internationale. Seif al-Islam Kadhafi, proche collaborateur de son père, a été inculpé par la CPI pour crimes contre l’humanité commis pendant la révolution libyenne.

Jugé sous la supervision de la CPI

La possibilité que la justice libyenne puisse juger Seif al-Islam Kadhafi n’a jamais été écartée par le procureur de la CPI, Luis Moreno Ocampo, attendu cette semaine en Libye. Les ONG estiment pourtant que le fils Kadhafi ne bénéficiera pas d’un procès équitable dans son pays où il risque la peine de mort.

Lundi dernier, l’un des porte-paroles du Conseil national de transition (CNT), Mohammed al-Hareizi, avait annoncé que Seif al-Islam Kadhafi serait jugé une dizaine de jours plus tard alors que la CPI demandait encore qu’il lui soit remis. Mohammed al-Hareizi avait assuré que son procès prendrait fin avant les législatives prévues mi-juin.
Si un accord est conclu avec la CPI, Seif al-Islam Kadhafi ne devrait pas être jugé avant plusieurs mois. Il a été arrêté le 19 novembre à la frontière nigérienne. Il est aujourd’hui détenu à Zenten, à 170 km au sud-ouest de Tripoli.

Lire aussi :

 Où sera jugé Seïf al-Islam Kadhafi ?