Scrutin sénatorial au Cameroun : le CNC interdit la publication des résultats

Le Conseil National de la Communication veut désormais passer à la phase répressive. Il décide en effet d’interdire la publication même partielle des tendances du scrutin sénatorial du 14 avril dernier. « Le président du Conseil national de la Communication rappelle à l’ensemble des professionnels des médias publics et privés que toute publication ou toute diffusion des tendances ou des résultats de la susdite élection, en dehors des chiffres rendus publics par la Cour suprême agissant en qualité de Conseil constitutionnel, constitue une atteinte grave à la législation en vigueur et sera, sans aucune indulgence, sanctionnée à ce titre », a-t-il fait savoir.