Sawt el Bled : le son de l’Algérie d’aujourd’hui

B.A.S, Reda Taliani, Bilal, Cheb Abbes, Cheb Hassen, Cheikha Djenia, Mazouzi… une nouvelle génération de musiciens algériens est à découvrir sur l’album Sawt el Bled, une compilation réalisée par « Le Collectif Bled ».

Voilà le CD qui a été n°1 des ventes en Algérie pendant plusieurs mois, et qui est en train de mettre le feu aux pistes de danse au Maroc et en Tunisie aussi. Sawt el Bled (traduction: Le son du pays) est le nom de ce groupe de 9 jeunes artistes algériens, qui composent une musique totalement d’aujourd’hui, mixant Rn’B, house, raï, jungle londonnienne, et rap, renvoyant ainsi les Khaled et Rachid Taha au rang d’ancêtres – ou de classiques.

Une musique sans complexes, où l’on chante indifféremment en anglais, arabe, français, ou italien, dans un esprit totalement fidèle à l’identité méditerranéenne du pays depuis 3.000 ans: multilingue et ouvert à toutes les influences. Oui, c’est de la variété, certains titres en anglais ne sont pas plus algériens que d’autres, composés dans la même langue du côté de Clichy ou des banlieues de Mexico. Mais si vous voulez avoir une autre image de l’Algérie que celle, parfois rétrograde, véhiculée par les infos, ouvrez vos oreilles: la jeunesse algérienne vous dit que, si vous ne l’entendez pas, elle, est bien à l’écoute du monde et de sa modernité!