Saveurs malgaches

Le lauréat 2002 du prix RFI musique s’appelle Rajery. L’occasion pour nous de présenter,  » Fanamby « , le deuxième album de l’artiste malgache. Une belle oeuvre musicale et vocale ciselée dans le rythme, toute en finesse et en puissance. Du costaud.

Avec une telle profusion musicale internationale, nombreux sont les artistes, pourtant méritants, à passer entre les mailles du filet de la gloire. Le Malgache Rajery aurait pu être de ceux-là. Mais son talent n’a heureusement pas échappé aux oreilles mélomanes de Radio France Internationale qui vient de lui octroyer son prix RFI musique 2002. L’occasion pour nous de plonger dans sa toute jeune discographie et de vous présenter,  » Fanamby « , son deuxième album. Et dire que nous avons failli passer à côté de ça…

Disons-le tout net, cet album est une petite merveille. Qui est Rajery ? Auteur compositeur et interprète, l’artiste est à la fois musicien et chanteur. Son instrument : le valiha, cithare malgache montée sur un tronc de bambou. Et sa maîtrise est telle qu’on oublierait même de préciser qu’il a pourtant perdu tous ses doigts de la main droite quand il avait onze ans. Artistiquement anecdotique, comme il nous le prouve, outrageusement, en solo dans le morceau instrumental  » Ny Fitiavako « .

Fusion chaude et aboutie

Rajery n’officie pas seul. Ils sont trois à l’accompagner sur l’album. Au chant, à la guitare, à la basse et aux percussions. Et force est de constater que le quartet fonctionne à merveille vue l’aisance avec laquelle les musiciens se trouvent entre eux. Citons simplement à titre d’exemple l’instrumental  » Realy « . Un morceau au rythme enlevé et résolument moderne. Symbole de la musique fusion réussie du groupe. Partir de la tradition pour la décliner avec force et inspiration.

Vous aurez deviné que nous avons beaucoup aimé l’album. Et nous ne vous avons pas encore parlé des chants. Parce que Rajery n’est pas uniquement l’artisan des harmonies. Il chante, très bien. Il peut même ne faire que ça, comme dans le bel a cappella  » Vonjeo « . Il n’y a rien à dire : cet homme n’est pas un imposteur. Son album est une valeur sûre.

Pour commander le disque : Rajery  » Fanmby «  Label Bleu 2001