Sarkozy demande ouvertement à Gbagbo de quitter le pouvoir

Nicolas Sarkozy au cours d’une conférence de presse à New Delhi, ce lundi matin devant la presse indienne et Française, a ouvertement demandé à Laurent Gbagbo de céder la place au «président élu» en Côte d’Ivoire. «La décision s’impose à tous», a rappelé le chef de l’Etat français. Selon son entourage, il avait convoqué une réunion lundi à New Delhi «pour faire le point sur la situation en Côte d’Ivoire», en présence de sa ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie. D’après Le Parisien, en s’adressant indirectement à Gbagbo, qui refuse de reconnaître le verdict des urnes qui, selon la Commission électorale indépendante, ont désigné Alassanne Ouatarra vainqueur de l’élection présidentielle, le président français a précisé: «C’est à lui de choisir le rôle qu’il veut tenir dans l’histoire».