Sarkozy au Forum Forbes Afrique à Brazzaville : « Parler en public peut donner des idées »

L’ex-Président français, Nicolas Sarkozy, était à Brazzaville en compagnie de chefs d’Etats africains pour le 3e Forum Forbes Afrique consacré aux défis de la bancarisation.

(Envoyé spécial à Brazzaville)

Les personnalités présentes à Brazzaville ont voulu mettre l’accent sur le contraste entre les forts taux de croissance des pays africains et le faible taux de bancarisation sur le continent. Les Présidents africains Denis Sassou N’Guesso du Congo qui accueillait la conférence, Alpha Condé de la Guinée, Mohammad Issoufou du Niger étaient présents. Les deux derniers ont vanté les mérites des banques africaines.

La personnalité la plus applaudie a clairement été Nicolas Sarkozy. « Cher Denis (Sassou N’guesso, Président du Congo), parler en public, ça peut donner des idées », a-t-il déclaré au sujet de sa probable candidature à la prochaine élection présidentielle, évoquée pendant cette conférence à laquelle sa participation aurait été rémunérée à hauteur de 100 000 euros, selon les dernières révélations de l’Express.

Confiance et sécurité

Au cours de cette apparition remarquée de l’ex-chef d’Etat, le prédécesseur du Président français François Hollande a insisté, à l’image des autres participants, sur le rôle de la confiance des classes moyennes dans leur objectif de développer le nombre de gens ayant des comptes bancaires en Afrique.

« Le jour où 80% de la population africaine sera membre de la classe moyenne, on aura réussi », a indiqué le président de la République du Niger, Mohamadou Issousfou. Au cours de cette journée de forum, trois tables rondes étaient organisés en compagnie de personnalités économiques du monde, dont Jacques Attali, président de Planète Finance. Les thèmes relatifs à la confiance, à l’innovation dans le domaine de la circulation d’argent privé et aux spécificités du modèle africain ont été abordés dans plusieurs tables rondes.

Au delà d’une opération de communication réussie pour le Président congolais Denis Sassou Nguesso, le Forum Forbes Afrique à Brazzaville aura donc été une occasion concrète de placer la bancarisation de la population africaine au coeur de la dynamique de croissance et d’expansion actuelle du continent.