Sappho au Zimbabwe

Forbidden Fruit est un court-métrage zimbabwéen. L’histoire d’amour entre deux homosexuelles dans une zone rurale et reculée du Zimbabwe. Ou plutôt leur impossible histoire d’amour. Un film sur les tabous.

Nedope. A 40 kilomètres de Mutare. Un petit village où les traditions semblent être figées depuis des siècles. L’éternité peut être. Tsitsi est mariée. Nongoma est célibataire. Mais les deux femmes s’aiment. Un jour elles sont surprises en plein acte d’amour et c’est le scandale. Nongoma quitte le village pour Mutare. Seule car Tsitsi doit rester et affronter son mari et sa belle famille. Elle est renvoyée chez ses parents. Un an de désenvoûtement l’attend. Au Zimbabwe, l’homosexualité est encore considérée comme une force du Mal.

Préjugés et tabous

Le film est poignant. Par son sujet d’abord mais aussi par sa réalisation. Comme dans tout film, les acteurs jouent les scènes. Oui mais voilà, pas toutes les scènes. Vous n’en verrez jamais une avec Tsitsi ou Nongoma. Ces deux personnages sont fantomatiques et n’existent pas. Ou plutôt ils n’existent pas physiquement. Ce sont des êtres de paroles animés par la voix d’une narratrice. Celle de la réalisatrice. Sue Maluwa Bruce n’a pas trouvé d’actrices qui acceptent de jouer un rôle de lesbienne. Trop risqué pour une carrière. Trop mal vu. Jamais vu.

L’homosexualité est taboue au Zimbabwe et la réalisatrice sait que son film ne sera jamais diffusé là bas. Qu’importe. L’amour triomphe de tout. Des préjugés et des obstacles. Sue Maluwa Bruce a bien réussi à contourner l’interdit en le disant. En décidant d’apparaître à l’écran et de mettre en mots les faits. En faisant jouer des membres de sa famille pour palier au manque d’acteurs courageux. Et en s’associant à une équipe allemande pour tourner le film.

Son film est plein d’espoir. Tsitsi finit par retrouver Nongoma par hasard, au bout de deux ans. Heureux hasard. Qui les fait s’en aller toutes deux à Chiredzi, là où personne ne les connaît. Tout cela sous le regard malicieux de la réalisatrice et au son de sa voix rieuse.

Forbidden Fruit de Sue Maluwa Bruce, 2000, Allemagne/Zimbabwe, 30 min couleur. Présenté dans le cadre des Rencontres internationales de cinéma, au Forum des Images à Paris du 31 octobre au 11 novembre.