Samuel Eto’o : « Je serai président de la FECAFOOT… »

Samuel Eto-o (04 oct 21)
Samuel Eto'o

Après avoir déposé sa candidature pour les élections à la présidence de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), hier mercredi, l’ancien capitaine des Lions Indomptables a affirmé qu’il sera le prochain président de l’instance, malgré les « cabales » contre lui. À l’image de Didier Drogba en Côte d’Ivoire avec la FIF, Samuel Eto’o Fils est subitement devenu un « étranger » dans son propre pays, depuis le jour où il a pris la décision de devenir président de la FECAFOOT.

Le plan anti-Samuel Eto’o est bien réel au Cameroun. Après avoir annoncé sa candidature, il y a quelques mois, l’ancien capitaine des Lions Indomptables est passé à l’acte en déposant officiellement ses dossiers à Yaoundé, hier mercredi 17 novembre. Âgé de 40 ans, l’homme, qui semble très serein, a assuré que l’équipe sortante lui avait proposé le poste de vice-président, qu’il a refusé. « Je serai le prochain président de la Fédération, malgré toutes les tricheries », a-t-il martelé.

« Je prie le camp d’en face de faire attention parce que nous avons accepté beaucoup de choses », a déclaré Eto’o face à la presse, peu après avoir rempli les formalités administratives. « Si l’un des Camerounais qui a bien voulu me donner son parrainage est éliminé, je viendrai ici avec toute cette foule qui me suit, et même celle des autres régions, pour les déloger », a-t-il prévenu, s’adressant aux dirigeants actuels de la FECAFOOT.

Le dépôt de la candidature de Samuel Eto’o Fils intervient alors que la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), est en crise depuis plusieurs mois. L’élection de l’actuel président, Seidou Mbombo Njoya, avait été annulée, à la mi-janvier, par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Mais, il est resté en poste malgré les nombreuses contestations, avec pour mission de travailler à l’organisation de nouvelles élections.

A lire : Présidence FECAFOOT : Samuel Eto’o a déposé sa candidature !