Saisie en Belgique de 6 kg de diamants en provenance de Kinshasa

Un passager belge venant de Kinshasa a été arrêté à l’aéroport de Zaventem (Belgique) avec 6 kilos de diamants bruts, représentant une valeur de plusieurs millions d’euros.

Les pierres étaient dissimulées dans une valise à double fonds, a fait savoir un agent de la Police de douanes de l’aéroport international de Bruxelles. Les diamants n’étaient pas accompagnés d’un certificat délivré par les autorités du Processus de Kimberley (PK), a précisé la source.

On rappelle que le Processus de Kimberley auquel ont adhéré 89 pays, industries et ONG, est un instrument de contrôle du commence international de diamants, l’objectif étant de combattre le trafic illégal de diamant servant à financer les guerres civiles en Afrique.

L’Assemblée générale du Processus de Kimberley s’est tenue récemment à Bruxelles, l’Union européenne assurant jusqu’à la fin de cette année la présidence en exercice du PK, indique-t-on.

La Belgique abrite à Anvers le plus grand marché mondial de vente et d’achat de diamants bruts, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 40 milliards d’euros.

L’arrestation de ce trafiquant est la preuve que le trafic illégal de diamants en direction d’Anvers se poursuit allégrement. Récemment encore la police d’Anvers avait saisi un lot de diamants d’une valeur de 14 millions d’euros, en provenance de Côte d’Ivoire.