Sahara occidental : quand le Maroc dévoile ses ambitions

C’est ce vendredi que le Conseil économique et social marocain a publié un projet de développement pour les « provinces du sud » du Sahara occidental.

Le Conseil économique et social marocain a publié vendredi, un projet de développement des « provinces du sud » du Sahara occidental. Cela intervient deux jours après le discours du roi Mohammed VI sur le Sahara occidental, dans un contexte où le secrétaire d’Etat américain, John Kerry était attendu dans la région, mais a finalement annulé son voyage en Algérie et au Maroc.

Selon RFI, le projet propose un « nouveau modèle » pour l’ancienne colonie espagnole, revendiquée par les indépendantistes du Front Polisario. Un rapport très ambitieux pour la région sud du Sahara occidental. Le président du Conseil économique et social, Nizar Baraka, soutient que l’instance qu’il dirige a « privilégié un certain nombre de secteurs. Il y a tout ce qui est des énergies renouvelables, le secteur de la pêche, de l’agriculture, des industries et de transformation notamment des produits de la mer, la logistique, le tourisme notamment le développement du tourisme écologique ».

Au total, une enveloppe de près de 14 milliards d’euros d’investissements publics et privés ainsi que la création de 120 000 emplois sur dix ans, sont les objectifs de ce projet que le Conseil économique a soumis à l’appréciation de la presse. Dans ce projet, il s’agira de transformer une gigantesque région désertique, où le développement est freiné depuis des années par des tensions politiques.

Un projet plus qu’ambitieux en parfaite harmonie avec les recommandations de Mohammed VI, selon Nizar Baraka qui précise : « Le roi l’a rappelé dans son dernier discours, le Maroc ne peut pas rester dans son immobilisme ». Et d’attirer l’attention sur le fait qu’aujourd’hui, « il y a des populations qui souffrent, des populations qui ont un potentiel de développement. Il faut absolument apporter une réponse à ses attentes ».