Sahara Occidental : le Maroc favorable à une visite de Ross à Laâyoune

Le Maroc aurait donné son feu-vert à l’envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental pour une prochaine visite de Christopher Ross dans les provinces du Sud.

La ministre déléguée aux Affaires étrangères, Mbarka Bouaida, se serait entretenu avec l’ambassadeur britannique au Maroc et lui aurait précisé que le Maroc n’était pas opposé à une prochaine visite de Christopher Ross dans les provinces du Sud.

Le Maroc semble assouplir sa position en revenant sur se ferme sa décision d’interdire Christopher Ross, envoyé spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara Occidental, de se rendre dans la ville de Laâyoune, relève Le 360. Dans son édition du 8 décembre, Al Massae, qui se base sur le site officiel du parlement britannique, indique que l’ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc aurait abordé la question avec les chefs de la diplomatie marocaine. Ainsi, le Maroc se serait dit prêt à revoir sa position et aurait, selon le haut diplomate britannique, donné des garanties aux ambassadeurs des « pays amis du Sahara Occidental » pour autoriser une visite de Ross dans les provinces du Sud.

Selon Al Massae, le ministre britannique des Affaires étrangères chargé de la région MENA, Tobias Elwood, a fait état d’un entretien du représentant diplomatique du Royaume-Uni au Maroc avec Mbarka Bouaida, au sujet de l’interdiction visant l’envoyé spécial. La diplomate marocaine aurait précisé, à la fin de l’entrevue, que le Maroc n’était pas opposé à une prochaine visite de Christopher Ross dans les provinces du Sud. Les mêmes garanties auraient été données aux ambassadeurs, accrédités au Maroc, des « pays amis du Sahara », souligne Le 360.

Lors de sa dernière visite à Rabat, le représentant du SG de l’ONU n’avait rencontré aucun des hauts responsables marocains. Preuve que les relations entre Ross et la diplomatie marocaine s’étaient détériorées, ces derniers temps.