Sahara Occidental : le Front Polisario accuse le Maroc

Au Sahara Occidental, le Front Polisario accuse le Maroc de violer une nouvelle fois le cessez-le-feu.

Le Président du Sahara Occidental, Brahim Ghali, a interpellé, dimanche 25 septembre 2016, le Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon, afin d’intervenir en « urgence », accusant le Maroc de violer une nouvelle fois le cessez-le-feu..

C’est ce qu’a indiqué TSA qui, reprenant les propos rapportés par l’agence officielle sahraoui SPS, précise que les Sahraouis dénoncent des travaux entrepris par le Maroc, depuis vendredi pour l’élargissement de la route vers les zones libérées d’El Guergarat.

« Cette opération, qui a été suivie par un raid aérien sur la zone en question, représente une nouvelle provocation qui reflète la persistance du Maroc dans son intransigeance et la création de plus de tensions et d’instabilité dans la région », s’est inquiété Brahim Ghali, qui, dans son courrier, dénonce « le comportement provocateur intentionnel » du Maroc.
Mieux, le chef du Polisario a rappelé, toujours selon le site algérien, que faute d’action « ferme et claire » du Conseil de sécurité, le Maroc continuera à bafouer l’accord militaire n°1 du cessez-le feu à travers ses « comportements qui pourraient menacer la paix, la sécurité et la stabilité de toute la région ».