Sahara occidental : divorce entre le Maroc et l’ONU

Les relations entre le Maroc et les Nations unies sont de plus en plus tendues. Ce jeudi, le royaume aurait décidé de retirer sa confiance dans l’émissaire de l’ONU pour le Sahara occidental, Christopher Ross, rapporte RFI. Le Maroc reproche à cet émissaire onusien ses prises de position « partiales et déséquilibrées » dans le dossier du Sahara occidental. Cette rupture est la conséquence directe d’un rapport publié par l’ONU sur le Maroc. Dans ce document, l’ONU enjoint ouvertement les autorités marocaines à « améliorer la relation des droits de l’homme dans la partie du Sahara occidental qu’il contrôle ». Les Marocains ont toujours mis en cause le travail de l’émissaire depuis le début de son mandat en 2009. Ils estiment qu’après trois ans de mandat, les négociations ne sont plus prêtes d’avancer.

Lire aussi :

 Antonin Tisseron : « Le partenariat économique entre l’Europe et le Maghreb est loin d’être remis en question »

 La question du Sahara vue par les USA à travers Wikileaks