Sahara : le Maroc accuse l’Afrique du Sud


Lecture 2 min.
Omar Hilale (bas) et Jerry Matjila
Omar Hilale (bas) et Jerry Matjila

L’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a révélé que son homologue sud-africain, Jerry Matthews Matjila, aurait adressé une correspondance à l’organisation internationale, indiquant que l’UA se serait penchée principalement sur la question du Sahara Occidental.

Le Maroc accuse l’Afrique du Sud de vouloir tromper la vigilance des Nations Unis sur la position de l’Union Africaine, en ce qui concerne la question relative au Sahara Occidental. L’ambassadeur du royaume chérifien auprès de l’ONU, Omar Hilale, a révélé que son homologue sud-africain, Jerry Matthews Matjila, aurait adressé une correspondance à l’organisation internationale, indiquant que la 14ème session extraordinaire de l’Assemblée de l’UA sur « Faire taire les armes », se serait penchée principalement sur la question du Sahara Occidental.

« J’ai l’honneur de transmettre le présent document, contenant les décisions de la 14ème session extraordinaire de l’Assemblée [de l’UA] […] y compris une décision sur la question du Sahara Occidental » , a écrit Jerry Matthews Matjila, dans sa correspondance à l’ONU, le 29 décembre 2020.

S’insurgeant contre ce qu’il appelle une déformation de la position de l’instance africaine, le Maroc souligne que le titre donne l’impression que la question du Sahara Occidental était au premier plan de la réunion de l’Union Africaine, alors que le différend territorial n’a été mentionné qu’une seule fois dans la déclaration de l’organisation.

A lire : Maroc, Israël : Sahara, la grosse colère de l’Algérie

Pour l’ambassadeur marocain à l’ONU, Omar Hilale, « la réalité est totalement différente ». « L’approche sud-africaine pour isoler la question du Sahara marocain révèle une double tentative, aux niveaux procédural et substantif, de tromper le secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité », a indiqué Hilale.

Rappelons que le Sahara Occidental est un territoire de 266 000 kilomètres du Nord-Ouest de l’Afrique, bordé par la province marocaine de Tarfaya au Nord, l’Algérie au Nord-est, la Mauritanie à l’Est et au sud. Ce territoire, qui est revendiqué à la fois par le Maroc et par la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), proclamée par le Front Polisario en 1976, est devenu un véritable enjeu politique international.

Récemment, les Etats-Unis ont reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental, en contrepartie de la normalisation des relations entre le royaume chérifien et Israël. Décision qualifiée de deal et qui avait fini par déclencher la colère de la Russie et de l’Afrique du Sud.

A lire : Maroc, Israël : quand Trump fait chanter Mohammed VI sur le Sahara

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter