Rwanda : libération de l’avocat Peter Erlinder

Peter Erlinder, l’avocat américain accusé de négation de génocide au Rwanda, a été libéré jeudi pour raisons de santé, lit-on sur Mondeactu. Il était retenu depuis le 28 mai dernier à Kigali, où il était venu défendre l’opposante Victoire Ingabire. Il est désormais libre de rentrer aux Etats-Unis, à la seule condition de laisser une adresse au Rwanda afin que la justice puisse le contacter, si nécessaire. Mercredi, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), sur conseil des Nations unies, a demandé à ce que l’avocat américain soit relâché. Le TPIR a fait valoir que M. Erlinder bénéficiait, en tant qu’avocat auprès du tribunal, d’une immunité. Certains observateurs voient derrière cette affaire une tactique politique de Kigali. Le président Kagamé aurait cherché à tester au sein de l’administration américaine le rapport de force entre ceux qui continuent de le soutenir et ceux qui critiquent de plus en plus durement son régime jugé autocratique.