Rwanda : deux ministres poussés à la démission

Le Président rwandais, Paul Kagame

C’est par un tweet que le bureau du Premier ministre rwandais a annoncé la démission d’Evode Uwizeyimana, ministre en charge des Affaires juridiques et Isaac Munyakazi, ministre en charge de l’Education primaire et secondaire, au Rwanda.

Selon plusieurs sources, le premier serait limogé pour ses multiples sorties publiques discourtoises, ses propos de ségrégation ainsi que le malentendu entre lui et une dame agent de sécurité. A en croire le site d’information Igihe, cette scène aurait tourné à la brutalisation de cette femme agent d’une société de gardiennage par ce ministre rwandais. L’incident serait survenu après que le ministre ait refusé de se plier aux formalités d’usage de sécurité avant l’accès dans un bâtiment administratif.

Après cet acte, Evode Uwizeyimana a présenté ses excuses sur son compte twitter. Malgré cela, de nombreux internautes rwandais ont continué à faire pression pour obtenir sa démission. « Cela n’aurait pas dû m’arriver en tant que responsable et fonctionnaire. Je me suis déjà excusé auprès du personnel de l’ISCO (Intersec Security Company) et je le fais maintenant publiquement », a-t-il écrit.

Isaac Munyakazi, ministre en charge de l’Education primaire et secondaire serait limogé suite à ses petits sentiments. Dans le top dix des meilleures écoles montrant de meilleures réussites de leurs lauréats, il aurait listé un établissement sans mérite. Il a été précisé que Munyakazi a été impliqué dans ce processus et des enquêtes sont en cours pour aller au fond des choses et demander des comptes à toutes les personnes impliquées.

.