Rwanda : comment la pandémie du Coronavirus a affecté l’économie

Paul Kagame, Président du Rwanda

Face à l’augmentation des cas confirmés de la pandémie du Coronavirus, comme d’autres États du continent, le Rwanda a pris des mesures « drastiques » dont l’annulation des grands évènements commerciaux et culturels ainsi que la fermeture de ses frontières, une mesure qui n’est pas sans conséquences sur l’économie de ce pays, qui a perdu 79 milliards de francs rwandais.

Dans une communication faite en début de semaine devant le Parlement, le Premier ministre rwandais, Édouard Ngirente, a indiqué que le pays a perdu 79 milliards de francs rwandais en raison de l’annulation de 70 réunions, dont celle des chefs d’États et des Gouvernements du Commonweath prévues en juin dernier, ainsi qu’à la fermeture des frontières suite à la propagation de la pandémie dont le premier cas confirmé a été déclaré le 14 mars dernier.

Un véritable coût dur pour la projection de la croissance économique

Avec une prévision de croissance économique évaluée à 8%, ce pays n’atteindra que « 2% » au cours de cette année, selon M. Ngiriente, ajoutant que « suite à la fermeture des frontières », seule la barre 20 000 voyages aériens a été atteint, pourtant la projection était autour de 27 000 voyages pour l’exercice 2019-2020, une perte qui s’évalue à « 8 milliards de francs rwandais ».

Le weekend dernier, l’Autorité de l’aviation civile rwandaise a annoncé la réouverture des aéroports le 1er août. Une nouvelle qui a soulagé ce secteur durement touché par la pandémie. « Nous nous préparons pour la reprise des activités, nous sommes prêts pour une reprise réussie des opérations de transport aérien », a déclaré Silas Udahemuka, directeur général de l’Autorité de l’aviation civile du Rwanda, ajoutant que « les mesures que nous avons mises en place reposent sur des recommandations à la fois mondiales et nationales (…) ».

Les secteurs de l’énergie avec une perte de 4 milliards de francs rwandais, de l’eau avec 900 millions et de l’impôt 86 millions au cours de l’exercice de l’impôt qui s’est terminé en Juin dernier ont été également frappés de plein fouet par cette pandémie. Face au manque à gagner occasionné par cette maladie, le Gouvernement rwandais a mis en place le fonds de relance Covid-19 pour réorganiser les entreprises affectées avec un capital initial de 100 milliards de francs rwandais. Des sources sur place rapportent que les petites et moyennes entreprises recevront 15 milliards alors que grandes entreprises en recevront 30 milliards.