Coronavirus, le Rwanda ferme ses frontières et confine sa population

Après la fermeture des universités, écoles et lieux de cultes, le gouvernement Rwandais a pris, hier 21 mars, des mesures encore plus drastiques avec la fermeture des frontières, la restriction de déplacement d’une province à l’autre et le confinement d’une majorité de la population. 

Dans un communiqué intitulé «  prévention contre le Covi-19 »,  le premier ministre, Ngirente Edouard a fait savoir que les mesures de fermetures des frontieres et de limitation des deplacements inter-provinces visaient à limiter la propagation de l’epidemie de coronavirus au Rwanda.

Par ailleurs, il est recommandé à la population de rester chez elle « Les mouvements non essentiels sont interdits, sauf certaines courses nécessaires comme trouver à manger .Tous les employés doivent travailler à domicile par télétravail excepté certains, toutes les frontières resteront fermées, sauf pour le cargo. Le voyage entre districts du pays est interdit, sauf pour des fins très importantes comme la santé…les boutiques, magasins et marchés seront fermés, des motos ne sont pas permis de transporter les passagers, les bars restent aussi fermés » , peut-on lire dans ce communiqué.

A ce jour, le Rwanda a déjà enregistré 17 cas confirmés de Coronavirus. Le ministère national de la santé a rassuré aussi  l’opinion sur le traitement des cas isolés et la non identification des nouveau cas.

Dans un communique, le ministère indique que tout passager arrivé au Rwanda au cours des deux dernières semaines doit se mettre en quarantaine pendant 14 jours à compter de la date d’arrivée et suivre les directives du Ministère de la santé en ce qui concerne la quarantaine auto-imposée.