« Rubygate » : les aventures de Berlusconi et Karima el-Mahroug en BD

Une bande dessinée portant sur l’affaire « Rubygate » a été publiée par deux journalistes italiens.

La marocaine Karima el-Mahroug, plus connue sous le nom de Ruby Rubacuori, est une nouvelle fois sous les projecteurs. Non pas dans les bras de Silvio Berlusconi, mais dans une Bande dessinée qui raconte l’affaire « Rubygate ».

Cette affaire avait fait scandale entre 2010 et 2012 lorsque la presse a appris que Berlusconi, à l’époque président du conseil italien, avait eu des relations tarifées avec la jeune marocaine, alors âgée de 17 ans. L’ancien président a été accusé de l’avoir incité à la prostitution.

Aujourd’hui, c’est dans une bande dessinée, publiée par deux journalistes italiens, que l’affaire « Rubygate », considéré comme l’un des plus gros scandales du 21e siècle en Italie, reprend vie. Gianni Barbacetto et Manuela D’Alessandro ont intitulé leur ouvrage : « Ruby, sexe et pouvoir à Arcore ».

Pour rappel, en mai 2010, Ruby Rubacuori a été arrêtée par la police italienne pour vol. Mais un appel de Berlusconi permet à la jeune fille d’être libérée. L’ex-président du conseil italien affirme qu’elle est la nièce de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak. Ce dernier avait ordonné sa libération afin d’éviter une prétendue crise diplomatique entre les deux pays.

Le procès a duré deux ans. Berlusconi a été condamné à 7 ans de prison pour incitation à la prostitution de mineure et abus de pouvoir. Il a également écopé d’une peine d’éligibilité à vie.