Rubygate : Berlusconi condamné à sept ans de prison et d’inéligibilité à vie

Silvio Berlusconi a été condamné ce lundi à sept ans de prison et à une peine d’inéligibilité à vie dans l’affaire du « Rubygate ». L’ancien président du Conseil italien a été reconnu coupable d’avoir incité la prostitution à la jeune danseuse marocaine, Karima El-Mahroug, plus connue sous le nom de « Ruby », âgée au moment des faits de 17 ans, et d’abus de pouvoir.

L’heure est venue pour Silvio Berlusconi de rendre des comptes ! Cette fois-ci le Cavaliere n’a pas pu se dérober à la justice. Après un procès reporté à mainte reprise, il a été condamné ce lundi à sept ans de prison en première instance par le tribunal de Milan et à une peine d’inéligibilité à vie dans la célèbre affaire « Rubygate », rapporte le journal Le Monde. L’ex-président du Conseil italien a en effet été reconnu coupable d’avoir incité à la prostitution la jeune danseuse marocaine, Karima El-Mahroug, connue sous le nom de « Ruby ».

Cette dernière était âgée au moment des faits seulement de 17 ans. Il est soupçonné d’avoir eu des relations sexuelles tarifées avec la jeune femme, alors qu’il était encore chef du gouvernement. Les faits, qu’ils nient catégoriquement, se seraient déroulés lors de soirées organisées dans sa villa d’Arcore, près de Milan. Silvio Berlusconi aurait aussi usé de son pouvoir alors qu’il était à la tête du Conseil italien pour faire sortir Ruby de prison, arguant qu’elle avait une ascendance avec l’ancien président égyptien Hosni Moubarak.

Cette décision de justice qui met temporairement fin à une procédure entamée en avril 2011 à l’encontre de Silvio Berlusconi pourrait être lourde de conséquence pour le Cavaliere, âgé maintenant de 76 ans.

Pour l’instant, Silvio Berlusconi ne purgera pas sa double peine tant que ses avocats n’ont pas épuisé toutes les procédures d’appel et de recours. Il lui reste encore une chance d’échapper à la justice.