Royal Air Maroc va soutenir Air Sénégal International même en cas de reprise

La compagnie Royal Air Maroc (RAM) a exprimé sa disposition à soutenir « toute nouvelle initiative » du gouvernement sénégalais, s’il voulait reprendre le contrôle d’Air Sénégal International, dont elle est toujours majoritaire à 51%.

Le ministère sénégalais chargé des Transports aériens avait annoncé en octobre 2007 sa décision de modifier l’actionnariat de la compagnie afin que l’Etat du Sénégal dispose de la majorité ou de la totalité des actions d’Air Sénégal International.

Selon le communiqué de la RAM, cité mardi par la presse marocaine, les travaux de la commission mixte, mise en place à cet effet, et portant sur la modification de l’actionnariat d’Air Sénégal International ont été unilatéralement interrompus depuis novembre 2007, affirmant vouloir accompagner cette démarche, dans le respect du choix de l’Etat du Sénégal.

La RAM, une des plus importantes d’Afrique, assure, en outre, qu’elle a effectué les démarches nécessaires au fonctionnement rapide de cette commission, dont les travaux ont été arrêtés depuis novembre 2007.

La direction de la RAM s’engage, par ailleurs, auprès de chaque collaborateur d’Air Sénégal International, à tout mettre en oeuvre pour assurer la pérennité de la compagnie et la préservation des emplois.

Le communiqué de la RAM rappelle également que depuis janvier 2008, le trafic a progressé de 20,40%, le chiffre d’affaires s’est amélioré de 10,05% et les paramètres d’exploitation de la filiale sont actuellement corrects et permettent de faire face aux dépenses courantes et d’assurer les remboursements des dettes.

Pourtant, le ministère sénégalais des Transports reproche notamment à la RAM « une perte cumulée de 19,7 millions d’euros environ au 31 décembre 2006 et plus de 16,7 millions d’euros pour le seul exercice de 2006 ».

Lire aussi:

 Dakar reprend les commandes d’Air Sénégal international