Roch Marc Kaboré : « Nous devons nous mettre au travail immédiatement »

Roch Marc Christian Kaboré, candidat du MPP, a été élu Président du Burkina Faso dès le premier tour avec 53,49% des voix. « Nous devons nous mettre au travail immédiatement », a-t-il indiqué devant des milliers d’électeurs qui l’acclamaient.

Le Burkina Faso a un nouveau Président, il s’agit de Roch Marc Christian Kaboré. Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a obtenu la majorité absolue avec 53,49% des suffrages contre 29,65% recueillis par son plus sérieux rival Zephirin Diabré de l’Union du peuple pour le changement (UPC). Ce dernier a reconnu sa défaite quelques minutes avant l’annonce des résultats provisoires par la Commission électorale indépendante.

Après sa victoire, acclamé par plusieurs milliers de personnes réunies devant le siège de son parti, Rock Marc Kaboré a déclaré à ses partisans : « Nous devons nous mettre au travail immédiatement. C’est tous ensemble que nous devons servir le pays ». Il a également promis aux jeunes, aux femmes et aux anciens sa « détermination pour ouvrir des opportunités de lendemains meilleurs ». Rock Marc Kaboré en a aussi profité pour adresser ses « chaleureuses félicitations aux organes de la Transition », mis en place après la chute du régime de Blaise Compaoré et qui ont organisé le scrutin.

Ces nouvelles élections devraient permettre au Burkina Faso de prendre un nouveau départ après les soubresauts politiques qui l’ont ébranlé. Le pays espère ainsi se redresser et tourner définitivement la page des années Compaoré, chassé du pouvoir par un soulèvement populaire suite à son projet de modifier l’article 37 de la Constitution dans le but de se représenter pour un nouveau mandat.

Les élections se sont déroulées dans le calme, selon les observateurs. Le Président français François a félicité, dans un communiqué, Michel Kafando, le chef de la Transition, pour ces élections apaisées qui se sont tenues dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.