RFI et France 24 rassemblent près de 60% de la population en Afrique francophone chaque semaine

RFI et France 24 confirment leur plébiscite dans les pays d’Afrique francophone et leurs positions en tête des classements de notoriété et d’audience, selon la dernière vague 2017/2018 de l’étude Africascope* réalisée par Kantar TNS à Abidjan (Côte d’Ivoire), Bamako (Mali), Brazzaville (Congo), Dakar (Sénégal), Douala et Yaoundé (Cameroun), Kinshasa (RDC), Libreville (Gabon), Ouagadougou (Burkina Faso). Dans ces neuf villes, près de 60% des habitants déclarent aujourd’hui écouter au moins l’un des deux médias chaque semaine. RFI enregistre sur cette vague des audiences en hausse auprès du grand public comme des cadres et dirigeants. La radio conforte ainsi son statut de première radio internationale dans la région, se maintient dans le Top 5 des radios les plus écoutées (toutes radios confondues) et voit sa durée d’écoute progresser de 3 minutes à 1h09 chaque jour. France 24 consolide quant à elle ses audiences et conserve largement son statut de première chaîne d’information internationale en Afrique francophone, toutes cibles confondues. Dans le paysage télévisuel de 7 des 8 pays étudiés, la chaîne figure parmi les 10 plus regardées par l’ensemble de la population et dans le Top 5 des cadres et dirigeants. RFI et France 24 voient également leurs offres numériques progresser sur la période, l’Afrique francophone représentant désormais près d’un quart du trafic numérique total de France Médias Monde. Avec une moyenne de 6,4 millions de visites mensuelles cumulées en provenance de la zone, RFI et France 24 enregistrent une progression de plus de 10% au premier semestre 2018 vs 2017.

RFI  conforte ses positions en Afrique francophone, enregistrant sur cette vague des audiences en hausse. Sur l’ensemble des 8 pays, la radio internationale est écoutée chaque semaine par 40% du grand public (+ 3 points) et par 81% des cadres et dirigeants (+ 4 points). En audience quotidienne, elle figure dans le Top 5 des radios les plus écoutées par l’ensemble de la population et conserve la première place à Abidjan, Libreville et Brazzaville. À Kinshasa, cette première vague complète après le rétablissement de sa diffusion en FM, montre l’attachement des auditeurs congolais à RFI avec une audience hebdomadaire portée à 41,9% du grand public (+ 7,4 points) et 91,5% des cadres et dirigeants (+ 9,8 points). La radio marque ainsi son retour parmi les stations en tête des classements d’audience du paysage radiophonique dans le pays. Sur le numérique, avec près de 3,9 millions de visites chaque mois en moyenne et une hausse continue de son trafic, RFI confirme son succès en Afrique francophone.

France 24 confirme ses excellents scores d’audience en Afrique francophone depuis la vague précédente et conserve son statut de première chaîne d’information internationale. Dans la région, 45% des habitants la regardent chaque semaine et la chaîne conforte sa position de leader auprès des cadres et dirigeants avec 83% d’audience hebdomadaire. Sur cette cible, France 24 est même l’une des trois chaînes les plus regardées chaque jour, toutes chaînes confondues, dans la quasi-totalité des villes sondées. Au premier semestre 2018, les environnements numériques de France 24 ont encore séduit les publics connectés de la région et comptabilisé en moyenne 2,5 millions de visites chaque mois en Afrique francophone.

*Source : Kantar TNS – Africascope 2017/2018, enquêtes réalisées en face-à-face de septembre à novembre 2017 et de mars à mai 2018 auprès d’un échantillon représentatif de la population âgée de 15 ans et plus (méthode des quotas) dans les capitales de 8 pays d’Afrique francophone au Burkina Faso (Ouagadougou), au Cameroun (Douala et Yaoundé), en Côte d’Ivoire (Abidjan), au Gabon (Libreville), au Mali (Bamako), en République Démocratique du Congo (Kinshasa), en République du Congo (Brazzaville) et au Sénégal (Dakar).