République centrafricaine : la CPJP revendique les attaques de Damara et Sibut

La Convention des patriotes pour la justice (CPJP) a revendiqué les attaques de ce samedi survenues au Nord de Bangui. « Ce sont les ex-libérateurs qui ont amené Monsieur Bozizé au pouvoir. Et Bozizé a promis de verser 15 millions à chacun. Maintenant, ils revendiquent les 15 millions (…). Mais ils sont au nombre de 60 de la garde du président Bozizé. Ils sont tous avec des bérets verts. Et ce sont eux, en ce moment, qui commandent le terrain », fait savoir le colonel Ha, porte-parole de la CPJP fondamentale. Damara et Sibut, deux villes situées respectivement à 75 km et à 185 km de Bangui, la capitale centrafricaine, ont été prises d’assaut, ce samedi, par un groupe armé alors non identifié. Les soupçons s’étaient portés sur une aile dissidente de la rébellion tchadienne du Front populaire pour le rassemblement (FPR). Bangui et ses environs ont été dans une situation de psychose pendant quelques temps.