Reporters sans frontières dénonce le projet de code la presse au Maroc

L’organisation Reporters sans frontières (RSF) dénonce le projet de code de la presse du gouvernement marocain, révèle La Tribune de Genève. Des peines d’emprisonnement, voire des peines de prison pourraient être prononcées à l’encontre des journalistes. RSF dénonce également de nombreuses dispositions qui, rédigées en termes flous, peuvent prêter à interprétation.