Report du procès de Thomas Lubanga

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé mercredi que l’ouverture du procès du rebelle Thomas Lubanga, accusé d’enrôlement d’enfants soldats, ne commencera pas le 23 juin, rapporte TV5. Une porte-parole de la CPI a invoqué des « raisons de procédure sur la communication de pièces aux parties ». Mardi, l’avocat de l’accusé avait demandé l’annulation du procès, reprochant notamment au procureur de ne pas lui avoir transmis des pièces que les Nations Unies avaient données à l’accusation.