Réfugiés syriens refoulés : le Maroc convoque l’ambassadeur d’Algérie

L’ambassadeur d’Algérie au Maroc avait rendez-vous ce mardi avec la ministre marocaine déléguée aux Affaires étrangères. Au programme : « l’expulsion » des réfugiés syriens d’Algérie vers le Maroc, entre dimanche 26 et mardi 28 janvier.

Au total, plus de 70 ressortissants syriens ont été « expulsés » d’Algérie vers le Maroc, entre dimanche 26 et mardi 28 janvier, selon les autorités marocaines. La ministre déléguée aux Affaires étrangères, Mbarka Bouaida, a convoqué, ce mardi, l’ambassadeur d’Algérie à Rabat, Ahmed Benyamina, afin d’obtenir des explications.

Mbarka Bouaida a exprimé la « forte désapprobation du royaume du Maroc, suite à l’expulsion par les autorités algériennes vers le territoire marocain, entre dimanche 26 et mardi 28 courant, de plus de 70 ressortissants syriens », indique un communiqué du ministère.

D’après des reportages filmés par les chaînes nationales 2M et Al Oula, des familles syriennes refoulées sont installées provisoirement dans des tentes près de la zone frontalière avec l’Algérie. Selon des témoignages, ces réfugiés sont arrivés par avion depuis le Liban avant d’être conduits par les forces de l’ordre algériennes vers la frontière avec le Maroc. A ce propos, le ministère des Affaires étrangères « déplore profondément cet acte inhumain, d’autant plus qu’il s’agit de femmes et d’enfants dans une situation de vulnérabilité extrême », souligne un communiqué.

Pour l’heure, l’Algérie n’a pas encore réagi à la convocation de son ambassadeur à Rabat, affirme Yabiladi. La presse algérienne, sur la base des déclarations du colonel algérien Boualleg Mohamed, continue d’affirmer que l’Algérie n’a fait que refouler des réfugiés que le Maroc voulait expulser.