RDC : vers le lancement de la vaccination contre Ebola


Lecture 2 min.
Ebola
Ebola (illustration)

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonce avoir envoyé un lot important de vaccins contre la maladie à virus Ebola, après l’annonce du premier cas, dans la zone de santé de Butembo, dans l’est de la République Démocratique du Congo (RDC).

« Des vaccins contre le virus Ebola sont en cours d’envoi dans la région et nous espérons que la vaccination commencera dès que possible », a annoncé le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, lors d’une conférence de presse, ce lundi.

Après l’annonce de ce nouveau cas, des sources proches des autorités sanitaires congolaises ont rapporté que plus de 70 cas contacts ont été identifiés par les experts sur place. Pour l’agence Onusienne de la santé, « jusqu’à présent, aucun autre cas d’Ebola n’a été identifié en RDC ».

Cependant, elle précise qu’il est « possible qu’il y ait d’autres cas, car la femme a eu des contacts avec de nombreuses personnes après être devenue symptomatique », note le Dr Tedros.

Un appel au calme

Au Nord-Kivu, province dans la quelle se trouve la zone de santé de Butembo, les autorités appellent les habitants au calme pendant cette période marquée par « l’épidémie à virus Ebola et la pandémie du Coronavirus », a déclaré Carly Nzanzu, Gouverneur de cette province située dans l’est du pays. Il a profité de cette occasion pour rassurer l’opinion sur la volonté du gouvernement congolais et ses partenaires « à mener correctement les actions de santé publique qui permettront de maîtriser » cette maladie.

A en croire d’autres sources, les experts du ministère de la Santé, de l’Institut national de recherche biomédicales ( INRB), du fond des Nations Unies pour l’enfance ( UNICEF) et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) travaillent en synergie, depuis  la matinée de ce lundi, dans cette zone de santé, pour freiner la propagation de cette maladie.

Notons que la résurgence de cette maladie est signalée trois mois après l’annonce, par le ministre de la Santé, Eteni Longondo, de la fin de la onzième épidémie, dans la province de l’Equateur, dans la façade Nord-est de la RDC.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter