RDC : une maladie mystérieuse décime un village

En République démocratique du Congo, un virus inconnu a tué au moins 15 personnes à Iremera, village situé dans le littoral Ouest du Lac Edouard.

Un virus inconnu a tué au moins 15 personnes, depuis le début de l’année, à Iremera, village situé dans le littoral Ouest du Lac Edouard, en République démocratique du Congo (RDC), a appris lundi Anadolu.

Confirmant cette information, Katsuva Jeanine, infirmière du Centre de santé de Kaghuli, a fait état de plus de 250 malades hospitalisés dans cette structure sanitaire actuellement débordée, pendant que « d’autres villageois malades attendent la mort chez-eux (…). A défaut de moyens, nous ne pouvons pas prendre en charge tout le monde. Mais il nous est encore plus difficile de soigner une maladie dont l’origine reste encore floue ».

Selon le site qui indique que le staff médical fait face à d’autres difficultés, dont l’épuisement des stocks en médicaments, les « malades hospitalisés qui tentent de subsister risquent de mourir ». Selon l’infirmière, la promiscuité à l’intérieur de la structure sanitaire risque d’aggraver la situation. Ce centre de santé abriterait 250 malades à raison de 3 patients par lit, alors que sa capacité d’accueil ne dépasse les 40 personnes.

« Nous attendons les résultats pour que le gouverneur, autorité compétente, déclare ou pas, une épidémie. Mais en attendant, les villageois devraient éviter aussi des traitements indigènes lorsqu’ils tombent malades », a conseillé le ministre provincial de la Santé, Martial Kambumbu, assurant qu’il suivait de près la situation.