RDC : une enquête de l’ONU confirme 375 violations des droits de l’Homme commises par les rebelles de l’ADF

Le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme en République démocratique du Congo (BCNUDH) et la Section d’appui à la justice et à l’administration pénitentiaire de la MONUSCO ont appuyé, du 3 au 12 décembre 2015, une enquête judiciaire de l’auditorat militaire de garnison de Beni-Butembo, à Eringeti et dans les sites de déplacés environnants, dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu. L’objectif poursuivi était de mener des enquêtes approfondies sur les circonstances des attaques systématiques perpétrées le 29 novembre 2015 par des combattants des Forces Démocratiques Alliées (Allied Democratic Forces – ADF) contre la population civile, les forces armées congolaises et les casques bleus de la MONUSCO. Au cours de cette enquête judiciaire conjointe, 233 sources ont été interviewées dont 225 victimes (145 femmes et six mineurs). Au total, 375 violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire ont été commises par les rebelles de l’ADF.