RDC : un nouveau médicament contre les hémorroides…

Le Centre de recherche et de production de médicaments traditionnels améliorés (CRNTA) dirigé par le pharmacien congolais, Basile Ntondele Diazolo, a mis sur le marché deux produits efficaces, l’un (Diazostimul) contre l’impuissance sexuelle et l’autre (Zinginolis) contre les hémorroïdes.

Le Diazostimul, extrait d’une plante médicinale de la famille des rubiacées, combat plusieurs formes d’impuissance sexuelle, à savoir l’anaphrodisie ou absence de désir sexuel ou libido, l’anérection, l’anéjaculation, l’éjaculation précoce, l’anorgasmie ou absence de désir sexuel chez la femme, ainsi que la stérilité masculine et féminine, a indiqué à la PANA M. Ntondele Diazolo.

En ce qui concerne le Zinginolis, extrait d’une plante de la famille des zingibéracées, il est un antihémorroïdaire qui a comme effets secondaires, la stimulation de l’appétit, l’anti-douleurs et de légers orphrodisiaques chez certaine sujet. Ce produit dont la contre indication concerne les boissons alcooliques, tonifie la circulation veineuse, prévenant ainsi la tendance à la dilatation des veines hémorroïdaires et exerce, en outre, une action protectrice capillaire.

Son action prévient ainsi les oedèmes et les inflammations qui accompagnent généralement les hémorroïdes en phase d’inflammations aiguës.

Le chercheur Ntondele Diazolo a indiqué que certains milieux de la recherche scientifique à Kinshasa apprécient l’efficacité de ces deux produits qui se distinguent d’autres médicaments du genre, du fait qu’ils ont l’avantage de ne pas être la synthèse chimique, mais plutôt de plantes naturelles et possèdent, de ce fait, de nombreuses propriétés remarquables sur le métabolisme humain.

Tout ces deux produits, disponibles à Kinshasa, bénéficient d’une autorisation officielle de leur mise en vente, affirme le pharmacien Ntondele.