RDC : un juge suspendu et bientôt sanctionné

Pour avoir voulu organiser une manifestation, le juge de Badundu, chef-lieu de la province de Badundu, avait condamné le 12 avril dernier neuf activistes à 20 ans de prison et trois autres à deux ans d’enfermement. Un verdict qui avait provoqué des vives réactions des ONG et organisations de défense des droits de l’Homme. Le juge, en question, a été suspendu jeudi 18 avril de ses fonctions pour « faute » et risque d’être sanctionné. Même si « les douze accusés ne sont pas complètement tirés d’affaire : ils vont comparaître en appel dès ce vendredi 19 avril », souligne RFI.