RDC : six personnes tuées en Ituri


Lecture 2 min.
Les Forces armées de la RDC
Les Forces armées de la RDC

Des violences en Ituri, en République Démocratique du Congo, ont coûté la vie à quelque six personnes, dont quatre rebelles ADF (Forces démocratiques alliés) et deux civils, selon des informations fournies par l’armée congolaise.

De nouvelles violences ont éclaté en République Démocratique du Congo, plus précisément en Ituri, dans le Nord-Est de ce pays d’Afrique Centrale où un état de siège est en vigueur en vue de mettre fin à la violence imposée aux populations par les groupes rebelles qui sévissent dans cette région. Six personnes ont perdu la vie : quatre rebelles ADF et deux civils.

Le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée dans la région, a indiqué à Anadolu que les rebelles ont été tués au cours d’affrontements entre l’armée et un groupe de ces hommes armés ougandais à Ndimo, localité du territoire de l’Irumu, dans la province de l’Ituri.

Selon le gradé, qui a affirmé que les assaillants préparaient un grand coup contre un cortège d’une soixantaine de véhicules commerciaux, trois soldats ont été blessés au cours des échanges de tirs avec les rebelles, les deux civils ont été abattus par les rebelles au cours des affrontements.

Cette tuerie est intervenue au cours d’une opération de sécurisation menée conjointement par les militaires des Forces armées de la RDC et des Casques bleus de la Mission de l’ONU dans ce pays d’Afrique Centrale, alors qu’elles escortaient des cortèges de commerçants en Ituri.

A lire : RDC : au moins 30 personnes tuées par des rebelles en Ituri

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter