RDC : retour des mesures draconiennes pour freiner la deuxième vague de Covid-19

Félix Tshisekedi, Président de la RDC

Dès le vendredi 18 décembre 2020, des mesures strictes visant à freiner la propagation du Covid-19 entreront à nouveau en vigueur en RDC. C’est la décision qui a découlé d’une réunion présidée mardi soir par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

La RDC fait face, comme d’autres pays, à la deuxième vague de la maladie à Coronavirus. Dans le cadre de la riposte contre cette résurgence de la maladie, le Président Félix Tshisekedi en personne a présidé mardi soir, au Palais de la nation, une réunion du comité multisectoriel de lutte contre la pandémie. Des mesures similaires à celles prises en mars dernier au plus fort de la crise sanitaire ont été communiquées aux populations et entreront en vigueur à partir du vendredi 18 décembre 2020. Elles concernent principalement :
– L’instauration d’un couvre- feu de 21h à 5h du matin. Seules les personnes munies d’une autorisation spéciale de l’autorité provinciale ou les personnes se trouvant dans une situation d’urgence sanitaire pourront circuler aux heures du couvre-feu ;
– L’application stricte des gestes barrières, notamment le port obligatoire des masques, la distanciation physique, le lavage des mains et la prise de température ;
– L’interdiction des marches publiques, des productions artistiques et des kermesses ;
– L’interdiction des cérémonies festives et des réunions de plus de dix personnes ;
– La poursuite des compétitions sportives à huis-clos ;
– Le transport des dépouilles mortelles directement au lieu d’inhumation, sans aucune cérémonie.

Par ailleurs, en dehors des heures de couvre-feu où ils seront ouverts, les églises et les débits de boissons doivent respecter scrupuleusement les gestes barrières. Ces gestes sont également de mise dans tous les lieux publics et privés, à savoir les véhicules, les trains, les avions, etc.
Dans les écoles, les vacances de fin d’année débuteront de façon anticipée, le vendredi 18 décembre 2020, tandis que la reprise des cours dans l’enseignement supérieur est reportée à une date ultérieure.
La recommandation a été faite de poursuivre le test obligatoire de Covid-19 pour les voyageurs internes et ceux en provenance de l’étranger ainsi que ceux en partance pour l’étranger.
Enfin, les autorités policières ont été instruites pour veiller au respect strict de ces différentes mesures.
L’édiction de ces nouvelles mesures intervient à un moment où un relâchement général dans le respect des gestes barrières est observé au sein de la population congolaise.

A la date d’aujourd’hui, la RDC compte au total, 14 596 cas de personnes testées positives à la maladie, 12 653 guérisons et 358 décès.