RDC : rencontre entre Moïse Katumbi, Didier Reynders et Tshisekedi-fils à Bruxelles

Didier Reynders, a rencontré à Bruxelles deux des principaux dirigeants de l’opposition congolaise, notamment Moïse Katumbi Champwe et Felix-Antoine Tshisekedi.

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a annoncé, ce samedi 11 février 2017, avoir rencontré vendredi, à Bruxelles, deux des principaux dirigeants de l’opposition congolaise, Felix-Antoine Tshisekedi et Moïse Katumbi Champwe. Selon la presse belge, cette rencontre a eu lieu quelques heures après un entretien avec le ministre congolais des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu.

Toujours selon les journaux belges, les discussions avec Moïse Katumbi et Felix Tshisekedi ont porté sur l’organisation des funérailles de l’opposant Etienne Tshisekedi wa Mulumba, décédé le 1er février dernier à Bruxelles. Surtout que le rapatriement du corps vers la RDC est au centre de vives polémiques ayant abouti à un bras de fer entre les proches du défunt qui ne veulent pas voir l’ombre du gouvernement Kabila aux abords de la dépouille et le pouvoir de Kinshasa qui tient à circonscrire les funérailles pour « éviter tout débordement ».

En présence de la crème de l’opposition congolaise, Didier Reynders, qui s’est confié à l’agence Belga, a évoqué la mise en œuvre de l’accord politique de partage du pouvoir jusqu’aux prochaines élections en République démocratique du Congo. Lequel accord a été conclu le 31 décembre dernier entre la Majorité présidentielle et l’opposition congolaise.