RDC : Paul Kagame veut offrir un « village moderne » aux sinistrés du Nyiragongo

Félix Tshisekesi et Paul Kagame (14 nov 21)
Félix Tshisekesi et Paul Kagame

Le Président rwandais, Paul Kagame, va offrir un « village moderne » pour permettre de reloger les sinistrés du Nyiragongo, des centaines de familles qui se sont retrouvées sans abri ou dans des logements précaires, depuis le drame survenu en mai, en république Démocratique du Congo.

Les sinistrés du volcan Nyiragongo seront relogés plus décemment, dans les prochains mois. En effet, le Président rwandais, Paul Kagame, a décidé de faire don d’un « village moderne » d’un coût de 30 millions de dollars au profit de plusieurs familles ayant tout perdu, lorsque le volcan Nyiragongo est entré en éruption, en mai dernier, en République Démocratique du Congo. Mais, le gouvernement congolais ne compte pas croiser les bras et laissera pas le gouvernement rwandais financer seul ledit projet.

En effet, selon Claude Ibalanky, coordonnateur du mécanisme du national de suivi de l’accord d’Addis-Abeba (MNS), « le gouvernement congolais participera également quand bien même c’est le gouvernement rwandais qui fait le cadeau. Il offre une partie, mais je dois avouer ici et dire que le gouvernement congolais participe effectivement aussi financièrement ». Ce village, qui sera construit dans les environs de Goma -ville la plus touchée par l’éruption volcanique- sur une superficie totale de 30 hectares, devra accueillir entre 200 et 400 familles.

Le caractère moderne du village tient au fait qu’il bénéficiera d’infrastructures modernes. Outre les habitations, il devra également comporter un centre scolaire avec les niveaux maternel, primaire et secondaire, pourvu de laboratoires bien équipés. De même, pour permettre l’accès au soin des habitants, un centre médical avec une maternité ainsi que des lits d’hospitalisation sera érigé dans ce village dont les habitants ne manqueront pas d’électricité et d’eau.

Pour le moment, les études sont en cours pour identifier le terrain qui devra accueillir le village. Ce n’est qu’après la fin de ces études qu’il sera procédé à la pose de la première pierre du projet.

A lire : RDC : le calvaire des sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo