RDC : les membres du gouvernement ont une semaine pour déclarer leurs biens

Sylvestre Ilunga Ilunkamba

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo, Sylvestre Ilunga Ilunkamba,  s’est rendu lui-même à la Cour constitutionnelle pour déclarer ses biens et a demandé à tous les membres du gouvernement de faire la même chose dès leur entrée en fonction.

Les textes accordent un délai d’un mois à partir du jour de l’investiture et cet exercice doit être fait à chaque mandat. Cependant, cette consigne n’a pas été suivie. C’est d’ailleurs pour cette raison que le Premier ministre encourage les membres du gouvernement à accomplir au plus vite leur devoir avant l’expiration du délai fixé au mardi 8 octobre prochain.

Celui qui n’aura pas fait sa déclaration ou qui ferait une déclaration frauduleuse de son patrimoine familial sera poursuivi par la justice et perdra son mandat, a expliqué un ancien juge de la Cour constitutionnelle à RFI.

D’après le journal Forum des As, il ne s’agit que d’un simple rituel qui ne subit aucun contrôle à la fin des mandats et pourtant la déclaration du patrimoine familial est perçue comme un moyen pour lutter contre la corruption et l’impunité.

Quant à l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACJAJ), elle demande au procureur général de la cour constitutionnelle d’ouvrir une enquête sur le patrimoine de l’ancien Président Joseph Kabila. Ses membres fondent leur demande sur un article de la constitution qui aurait été violé.