RDC : Léonard She Okitundu en Turquie pour renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays

Léonard She Okitundu était, ce vendredi 24 novembre, en visite officielle en Turquie. L’occasion pour le Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC de renforcer les relations, déjà au beau fixe, entre son pays et l’Etat turc. Au menu, le sujet de l’exemption réciproque de visas pour les ressortissants congolais et turcs.

Parmi les résultats concrets obtenus sur le plan diplomatique lors de la visite de Léonard She Okitundu en Turquie, figure l’exemption réciproque de visas pour les ressortissants congolais et turcs détenteurs d’un passeport biométrique. Cet accord est intervenu à l’issue d’un entretien entre Léonard She Okitundu et le président de l’Assemblée nationale de Turquie, Haci Özkan. Léonard She Okitundu a également rencontré, le même jour, son homologue, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavu?o?lu. Dans la foulée, un accord de coopération entre les académies diplomatiques a été conclu.

« Ces accords constituent un signal fort de rapprochement entre nos deux pays. La collaboration entre nos autorités et le gouvernement congolais est excellente », a souligné un diplomate turc, présent lors des différents entretiens. Ces dernières années, la Turquie a, d’une manière générale, sensiblement renforcé ses positions en Afrique subsaharienne.

Davantage d’investisseurs turcs en RDC

Sur le volet économique, Léonard She Okitundu a rappelé, lors d’un point de presse conjoint avec son homologue turc, le souhait de la RDC d’attirer davantage d’investisseurs turcs. « La RDC regorge de différentes opportunités d’investissement. Celles-ci peuvent être mutuellement bénéfiques pour à la Turquie et la RDC. Nous voulons mobiliser les investisseurs turcs, à l’occasion de ma visite », a-t-il ainsi déclaré, insistant en particulier sur le secteur alimentaire. Avant de conclure : « nous souhaitons profiter de l’expertise turque dans beaucoup de domaines, pour assurer le décollage économique de la RDC ».

Léonard She Okitundu a également mis à profit ce déplacement en Turquie pour visiter les décombres du parlement turc, bombardé lors d’une tentative de coup d’état en juillet 2016. « Seules les urnes sont sources de légitimité politique », rappelle l’entourage du ministre congolais.

Pour les autorités congolaises, cette visite est incontestablement un succès. D’une part, elle bat en brèche l’idée selon laquelle les autorités de Kinshasa seraient en voie d’isolement sur la scène diplomatique. D’autre part, elle permet sans doute au ministre des Affaires étrangères, quelques jours seulement après la tentative avortée de motion de censure déposée au Parlement à son encontre (lire notre précédent article à ce sujet), de mettre un terme définitif à la polémique sur les mesures entourant le passage des passeports semi-biométriques à biométriques en RDC.