RDC : le principal conseiller de Moïse Katumbi arrive sur Twitter

Moins d’un mois après Moïse Katumbi, c’est au tour de son homme de confiance de faire ses premiers pas sur Twitter. Dans son premier tweet, posté dimanche 18 octobre, Salomon Idi Kalonda Della, le « principal conseiller » de l’ex-Gouverneur du Katanga, a déclaré : « Maintenant que nous avons quitté le gouvernorat, je suis heureux de retrouver ma liberté et de participer au débat en #RDC en toute indépendance ! ».

Souvent décrit comme discret et très efficace, préférant de loin l’ombre à la lumière, Salomon Idi Kalonda Della, qui est en outre le directeur financier du Tout Puissant Mazembé, a vu affluer rapidement sur son compte de nombreux témoignages de soutien. 24h00 après son lancement, celui-ci comptait déjà près de 1 000 abonnés.

Dans ses premiers tweets, le bras droit de Moïse Katumbi en a profité pour dénoncer l’attaque récente du domicile de son frère : « Hier, le domicile de mon frère a été attaqué à #Kinshasa. Les intimidations ont commencé, nous les dénonçons. Le débat doit être pacifique et démocratique », a-t-il affirmé. Quelques minutes plus tard, il recevait le soutien de l’ex-Ministre Olivier Kamitatu, l’une des principales figures du G7, un groupe de partis politiques issus de la majorité présidentielle qui a récemment pris ses distances avec le Président Kabila. Ce dernier est en effet soupçonné de vouloir se maintenir au pouvoir après 2016, au mépris de la Constitution.

Le « compagnon de toujours » de Moïse Katumbi a également fait référence, dans ses premiers tweets, à la situation économique et sociale difficile au Congo Kinshasa, soulignant cependant qu’il n’y avait pas de fatalité : « Il est possible de faire mieux en #RDC ! Notre expérience au #Katanga le prouve », a-t-il assuré.

Celui qui, jusqu’à présent, se « contentait » de souffler à l’oreille de l’ex-Gouverneur du Katanga, a-t-il l’intention de faire régulièrement entendre sa voix dans le débat public congolais ? Ou bien ne le fera-t-il qu’épisodiquement, lorsque la nécessité s’en fera vraiment sentir ? En l’absence de réponse de l’intéressé, beaucoup s’interrogent, de Kinshasa à Lubumbashi, sur la façon d’interpréter cette arrivée remarquée sur le réseau social Twitter. Le mystère, pour l’instant, reste entier. Mais quoi qu’il en soit, nul doute que les prises de position de Salomon Idi Kalonda Della seront désormais parmi les plus observées en RDC.