RDC : le gouvernement s’oppose à toute proposition, avec le M23, susceptible de violer la Constitution

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) s’oppose à toute entrave à la Constitution dans le cadre des pourparlers avec les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), selon un communiqué du gouvernement publié ce mardi. « L’accord recherché n’a cependant pas été conclu, malgré les séances marathon de 5 jours, dans la mesure où, tenant à préserver les intérêts supérieurs de la nation, la délégation du gouvernement s’est opposé à toute proposition susceptible de constituer une violation de la constitution de la République ou des engagements internationaux de cette dernière, ainsi que toute celles qui soient de nature à encourager la récidive et l’impunité « , précise le texte.