RDC : Le chef de la LRA Joseph Kony échappe de justesse à la mort

Le leader de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), Joseph Kony, a échappé de justesse à une opération militaire conjointe des armées ougandaise, soudanaise et congolaise, a-t-on appris de source militaire jeudi. Il aurait « quitté (les lieux) juste avant l’attaque aérienne du camp », selon le capitaine Chris Magezi, porte-parole de l’opération. « Les forces armées ougandaises ont trouvé des cadavres et tentent de les identifier. Si Kony était parmi eux, on le saurait déjà », a déclaré Oryem Okello, ministre ougandais chargé des Affaires internationales. Le JDD rappelle que l’offensive conjointe avait débutée dimanche dans le Parc national de la Garamba en République Démocratique du Congo (RDC).