RDC : la milice bakata-katanga veut proclamer l’indépendance du Katanga

Une milice entend proclamer l’indépendance de la province du Katanga, en République démocratique du Congo, au mois de juillet prochain.

La milice bakata-katanga a l’intention d’annoncer l’indépendance du Katanga, province située au sud-est de la République démocratique du Congo (RDC), au mois de juillet prochain, selon le chef de ce mouvement, Ferdinand Kazadi Mutombo. « Nous serons à Lubumbashi (capitale de la province du Katanga) le 11 juillet prochain pour proclamer l’indépendance de notre pays, le Katanga », a déclaré M. Mutombo à Xinhua. L’opération ne viserait pas à prendre les armes, mais à hisser le « drapeau du Katanga ». « Nous ne viendrons pas tuer nos frères Congolais ni étrangers, nous viendrons pour hisser le drapeau de notre pays, le Katanga », a- t-il affirmé.

Mutombo a par ailleurs profité de l’occasion pour démentir, mercredi, la reddition de Gédéon Kyungu, le chef de la Force de bakata-katanga. « Je suis avec Gédéon ici, il n’a jamais eu l’intension de quitter le mouvement. Les gens du Comité international de la Croix- Rouge (CICR) l’ont vu aussi », a-t-il dit.

Le climat, dans plusieurs territoires de la province du Katanga, serait délétère selon la MONUSCO. Des groupes armés s’adonnent à des activités négatives de groupes armés, notamment dans les différentes factions mayi mayi bakata-katanga.

Le Katanga, province la plus méridionale de la RDC, avec une superficie de 497 000 km2, environ la taille de l’Espagne, renferme d’importants gisements de cobalt, cuivre, fer, radium, uranium et diamant.