RDC : la lutte contre le Covid-19 perturbée

Depuis deux jours les activités de la riposte contre le Covid-19 à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, sont perturbées en raison de mouvement de protestation des chauffeurs et ambulanciers qui se sont manifestés pour réclamer leur prime.

Samedi 4 juillet, une marche a été organisée, à cet effet, allant de la coordination de la riposte à la Primature via l’INRB. Un groupe d’ambulanciers a été reçu, vendredi, par le Secrétaire technique de la Cellule de la riposte contre le Covid-19, le Prof. Jean-Jacque Muyembe Tamfum qui les avait rassurés de régulariser cette situation incessamment.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 7.411, dont 7.410 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 182 décès (181 cas confirmés et 1 cas probable) et 3.184 personnes guéries ;
• 238 cas suspects détectés après investigations ;
• 32 nouveaux cas confirmés, dont 25 à Kinshasa et 7 à Lualaba ;
• 243 échantillons testés ;
• Aucun nouveau décès parmi les cas confirmés ;
• 223 nouvelles personnes sorties guéries.

Pour rappel, les recommandations du président de la République démocratique du Congo contre Covid-19:

Pour l’accès au territoire congolais:

1. Suspension, jusqu’à nouvel ordre, dès le 20 mars 2020, de tous les vols en provenance des pays à risque et des pays de transit. Seuls les avions et les navires cargos et autres moyens de transport frets seront autorisés à accéder au territoire national et leurs personnels soumis aux contrôles;
2. Report des voyages à destination de la République démocratique du Congo de tous les passagers résidant dans les pays à risque jusqu’à nouvel ordre;
3. Imposition à tous les passagers, à leur arrivée aux frontières nationales, de remplir une fiche de renseignements et de se soumettre, sans exception, à l’épreuve du lavage des mains et du prélèvement de la température;
4. Imposition d’une mise en quarantaine de 14 jours maximum à toute personne suspectée à l’issue du test de température, pour un examen approfondi et au besoin d’interner, dans les hôpitaux prévus à cet effet, les personnes qui seront testées positifs;
5. Dotation de tous les postes d’entrée maritime, fluviale, lacustre et terrestre du territoire national du même dispositif de surveillance pour renforcer le contrôle des passagers en provenance de l’étranger;
6. Soumission complète des personnes en partance de Kinshasa vers les différentes provinces de la RDC aux mesures de contrôle dans le but de limiter la propagation de cette pandémie sur le reste de notre pays.

Pour les rassemblements des personnes:

1. Interdiction de tous les rassemblements, réunions, célébrations, de plus de 20 personnes sur les lieux publics en dehors du domicile familial;
2. Fermeture des écoles, des universités, des instituts supérieurs officiels et privés sur l’ensemble du territoire national à partir du 19 mars 2020 pour une durée de 4 semaines;
3. Suspension de tous les cultes pour une période de 4 semaines à compter à partir du 19 mars 2020;
4. Suspension des activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif jusqu’à nouvel ordre;
5. Interdiction, jusqu’à nouvel ordre, de l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants
6. Interdiction de l’organisation des deuils dans les salles et les domiciles. Les dépouilles mortelles seront conduites directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnateurs;
7. Prise en charge aux frais du gouvernement tous les cas testés positifs sur l’ensemble du territoire