RDC : la chasse aux pantalons rouverte

Des policiers de Kikwit ont pourchassé, dimanche, des femmes qui portaient un pantalon. Celles qui n’ont pu trouver refuge dans une maison ou un commerce ont été brutalisées, parfois avec tant de violence qu’elles ont dû être hospitalisées, rapporte Digital Congo. Le commandant de la Police du District de Kikwit, qui assure qu’aucun ordre de la hiérarchie n’a été donné, promet une enquête et des sanctions. Ce n’est pas la première fois que les forces policières mènent une telle chasse.