RDC: l’opposition critique le calendrier électoral

Des partis d’opposition ont critiqué ce lundi, dans un communiqué commun, le calendrier électoral de la République démocratique du Congo (RCD), rapporte BBC. Le MLC de Jean-Pierre Bemba, l’UDPS d’Etienne Tsishekedi et l’UNC de Vital Kamerhe, entre autres, estiment que la prise de fonction du futur président après la fin de celle de l’actuel chef d’État est inconstitutionnelle. L’élection présidentielle est prévue pour le 28 novembre et la proclamation des résultats le 6 décembre, date de la fin du mandat de Joseph Kabila. Les partis signataires jugent aussi qu’il est irréaliste que le fichier électoral soit prêt d’ici le 30 juin. Les congolais sont appelés à s’ y inscrire. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a reconnu rencontrer nombres de difficultés techniques mais affirme pouvoir respecter le délai du 30 juin. Les partis d’opposition n’appellent toutefois pas à boycotter le suffrage.