RDC : l’épidémie de fièvre jaune se propage

Une épidémie de fièvre jaune est en forte progression dans le district de Kabinda, dans la région du Kasaï oriental, dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC). Une campagne de vaccination d’urgence est nécessaire, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Une épidémie de fièvre jaune s’est déclenchée dans la région du Kasaï oriental, dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC). Pour le moment, six personnes ont été touchées par la maladie, dont les cas ont été confirmés par le laboratoire régional de Dakar, au Sénégal. L’organisation mondiale de la santé préconise une campagne de vaccination d’urgence pour mettre en terme à la progression de l’épidémie. Au moins 503.426 personnes dont 85.079 enfants de moins de 5 ans sont menacées par la maladie. La campagne de vaccination est prévue à la mi-juillet. Elle devrait coûter 500 000 dollars, selon l’OMS, qui a lancé un appel à son financement.

La fièvre jaune est une maladie virale hémorragique, transmise à l’homme par des moustiques. Chaque année, elle fait trois mille victimes dans le monde, surtout en Afrique, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Pour s’en prémunir, il faut se faire vacciner.