RDC : l’enquête sur l’agression du docteur Mukwege avance

L’enquête sur l’agression du gynécologue congolais, renommé, suit son cours à Bukavu, en République Démocratique du Congo (RDC). Et, les autorités congolaises promettent d’être « à la trousse des malfaiteurs », indique RFI. « Nous sommes sur des pistes. La police est sur les traces de ceux qui sont venus chez le docteur Mukwege, et je dois dire clairement que nous n’avons pas attendu ni l’appel du secrétaire général de l’ONU, ni l’appel de madame la ministre Benguigui, de la Francophonie en France, pour que la police congolaise se mette à la trousse des malfaiteurs », a déclaré le gouverneur Marcellin Chissambo. L’agression de Denis Mukwege, il y a huit jours, avait provoqué une vive émotion à Bukavu, ville située sur la rive Sud-Ouest du Lac Kivu. Le directeur de l’hôpital Panzi, consacré à la reconstruction physique et psychologique des femmes violées sexuellement, avait échappé à une tentative de meurtre, à son domicile, le jeudi 25 octobre. Son employé a, quant à lui, été tué.