RDC : Kabila en Ouganda pour relancer les pourparlers avec les ex-rebelles du M23

Le Président congolais, Joseph Kabila, s’est rendu ce lundi en Ouganda, pour tenter de relancer les négociations à Kampala avec les ex-rebelles du M23, défaits par l’armée congolaise.

Kinshasa et Kampala étaient ces derniers temps en froid. Surtout lorsque les autorités ougandaises ont décidé de mettre sous leur protection les ex-rebelles du M23, qui se sont réfugiés en Ouganda, après avoir été chassés par l’armée congolaise. L’orage serait-il passé après l’annonce du Président Joseph Kabila qui a décidé de se rendre en Ouganda, ce lundi ?

A Kampala, le Président congolais, qui vient d’effectuer une tournée de dix jours dans les grandes villes de l’est de la RDC, devrait rencontrer son homologue ougandais pour tenter de relancer le processus de paix avec l’ex-rébellion. « Je pense qu’il [Joseph Kabila] veut relancer ce processus (…) L’Ouganda va supplier la RDC de signer l’accord avec les rebelles », a souligné le porte-parole du gouvernement ougandais.

Il faut dire que les pourparlers entre les deux parties sont toujours au point mort. Le 12 novembre, alors que tout semblait au point, le gouvernement de Kinshasa et le M23 n’avaient pas signé le document proclamant officiellement la fin de la rébellion, faute de consensus. Le pouvoir congolais avait proposé de parapher une simple « déclaration », et non un « accord de paix », à la suite de sa victoire sur le M23. Les autorités congolaises avaient d’ailleurs imputé l’échec des négociations à l’Ouganda. Cette fois-ci avec la visite de Joseph Kabila à Kampala, ont-elles une chance d’aboutir? Rien n’est moins sûr.